Le logiciel d’analyse de conception automatisée Ansys Sherlock est le seul logiciel d’analyse des modèles électroniques basé sur la physique fiable/physique des défaillances qui fournit des prédictions rapides et précises sur la durée de vie des matériels électroniques aux niveaux du composant, du circuit imprimé et du système à des stades avancés de la conception. Environ 73 % des coûts de développement de produit sont consacrés au cycle tester-échouer-résoudre-répéter. Sherlock accélère ce processus en permettant aux concepteurs de modéliser avec précision les couches silicone-métal, les boîtiers semi-conducteurs, les cartes de circuits imprimés (PCB) et les assemblages afin de prédire l’usure des soudures due aux conditions thermiques, mécaniques et de fabrication. Ceci participe à l’élimination des échecs de test et des défauts de conception, permet d’accélérer la qualification des produits et d’introduire des technologies révolutionnaires.

Une fonctionnalité puissante et unique de Sherlock est sa capacité à convertir rapidement des fichiers de CAO électroniques (ECAD) en modèles CFD et FEA dotés de géométries et de propriétés des matériaux précises. Grâce à son puissant moteur d’analyse (capable d’importer des fichiers Gerber, ODB et IPC2581, etc.) et à ses bibliothèques embarquées contenant plus de 500 000 pièces, Sherlock réduit le délai de prétraitement de plusieurs jours à quelques minutes et automatise les chaînes de simulation grâce à son intégration avec Ansys Icepak, Ansys Mechanical et Ansys Workbench.

Durant le post-traitement des résultats de simulation provenant d’Icepak et Mechanical, Sherlock est capable de prédire la réussite des tests, d’estimer le taux de retour sous garantie et d’accroître l’efficacité des utilisateurs d’Icepak et Mechanical en connectant directement la simulation aux coûts des matériaux et de la fabrication.

Bibliothèques embarquées, renseignées et modifiables de Sherlock

Sherlock peut être utilisé à toutes les étapes du processus de conception matérielle et est extrêmement précieux lorsqu’il est utilisé dans les étapes précoces de la conception.

Processus de conception matérielle standard Sherlock

En outre, le modèle à PI verrouillée de Sherlock protège la propriété intellectuelle dans la chaîne logistique. Le modèle à PI verrouillée vous permet de transférer des conceptions entre les fournisseurs et les utilisateurs des conceptions tout en préservant les détails de conception des PCB ; l’utilisation prévue de la conception des PCB ne sera pas divulguée par le biais de conditions environnementales ou d’exigences de fiabilité. Cet outil de communication permet à deux entités de travailler ensemble sur un système, avec une couche de confiance intégrée aux calculs de fiabilité.

Modèle Sherlock RPA sans IP

Sherlock simplifie et améliore la prédiction de la fiabilité à l’aide d’un processus unique en trois phases comprenant l’entrée de données, l’analyse et la création de rapports et recommandations.

Entrée de données
Grâce à ses bibliothèques complètes de pièces/matériaux, Sherlock identifie automatiquement vos fichiers et importe votre liste de pièces, puis crée un modèle FEA de votre circuit imprimé en quelques minutes, en :

  • Analysant automatiquement les fichiers EDA standard (schématique, layout, liste des pièces)
  • Utilisant les bibliothèques embarquées (pièce, boîtier, matériaux, soudure, laminé)
  • Créant des modèles d’analyse par éléments finis au niveau de la boîte

Analyse
Sherlock produit une analyse holistique critique au développement de produits électroniques fiables. Les concepteurs peuvent ainsi simuler chaque environnement, mécanisme de défaillance et assemblage qu’un produit est susceptible de rencontrer durant sa durée de vie.

Les options d’évaluation comprennent :

  • Cycle thermique
  • Choc mécanique
  • Fréquence naturelle
  • Vibration harmonique
  • Vibration aléatoire
  • Pliage
  • Usure du circuit intégré/semi-conducteur
  • Déclassement thermique
  • Qualification CAF (filament anodique conducteur)
  • Modélisation de PCB haute fidélité

Rapports et recommandations

  • Courbe de vie
  • Indicateurs de risque Rouge-jaune-vert
  • Affichage tabulaire
  • Superposition graphique
  • Élimination des résultats en fonction des objectifs de fiabilité
  • Génération de rapport automatisée
  • Modèle à PI verrouillée à examiner par les fournisseurs/clients
Partager:

Capabilities

  • Leveraging Physics of Failure

    Instead of using statistical models to predict reliability without gaining insight into why something failed, Sherlock’s Physics of Failure-based approach leverages knowledge and understanding of the processes and mechanisms that induce failure in order to improve product performance.

    Learn More
  • Accelerating Design analytics

    Unlike any other tool on the market, Sherlock uses files created by your design team to build 3D models of electronics assemblies for trace modeling, post-processing of finite element analysis and reliability predictions. This early insight translates to almost immediate identification of areas of concern and gives you the ability to quickly adjust and retest designs.

    Learn More
  • Reducing Manufacturing Risk

    Design for Manufacturability (DfM) and Design for Reliability (DfR) are not mutually exclusive. Sherlock considers both to mitigate manufacturing risk by assessing solder reliability, strain measurement, suppliers, materials selection and post-assembly handling operations.

    Learn More
  • Faster Testing

    Product development requires a substantial investment of time and money — and it doesn’t guarantee passing qualification testing the first time. Sherlock reduces expensive build-and-test iterations by virtually running thermal cycling, power-temperature cycling, vibration, shock, bending, thermal derating, accelerated life, natural frequency, CAF and more so you can adjust designs in near real-time and achieve qualification in one round.

    Learn More