Modèles de flux multiphasiques et fonctionnalités

Modèles multiphasiques Ecoulement de bulles éparses Ecoulement de gouttelettes éparses Écoulement mélangé ou transitoire Ecoulement séparé
  Ecoulement de bulles dans un liquide continu. Ecoulement de gouttelettes liquides dans un gaz ou un liquide non miscible. Les écoulements tels que flux de condensat, de retour et annulaire incluant autant des éléments épars que des éléments séparés. Les fluides non miscibles séparés par une interface bien définie.
Absorbeurs, aération, pompes à émulsion d'air, cavitation, évaporateurs, flottaison, et épurateurs. Spays, absorbeurs, pulvérisateurs, chambres de combustion, pompage cryogénique, dessiccateurs, évaporation, refroidissement de gaz, et épurateurs. Mouvement de bulles important dans les conduites ou réservoirs, séparateur de condensat. Ballottement dans des réservoirs de carbutant ou séparateurs offshore, mouvement de vague, ébullition, condensation, remplissage de conteneur, centrifugeuses.
Bulles Gouttelettes Remplissage de verre Flux de condensat
Euler-Euler
Modèle de gouttelettes, bulles ou particules dispersées dans une phase liquide continue. Les particules dispersées agissent comme un continuum et ne sont pas suivies individuellement.
Volume de fluide (VOF)
Prédit la forme de l'interface entre les phases de fluide non miscibles.
Prédit la désagrégation détaillée du jet (tension superficielle)
Modèle eulérien
Modélise avec précision plusieurs phases séparées, mais interagissant néanmoins, incluant liquides, gaz ou solides dans n'importe quelle combinaison.
Mélange de phases ou volume de phase dispersée >10 % Mélange de phases ou volume de phase dispersée >10 %
Modèle de fluide non miscible
Étend le modèle eulérien afin de prédire directement la forme de l'interface.
Modèle de mélange
Simplifie le modèle eulérien quand la charge de la phase dispersée est petite.
Mélange de phases ou volume de phase dispersée >10 % Mélange de phases ou volume de phase dispersée >10 %
Euler-Granulaire
Utilise l’approche eulérienne afin de modéliser des particules dispersées dans un fluide continu. Le déplacement de particules de taille uniforme est modélisé à l’aide de moyennes et non individuellement.
Modèle d'équilibre de population
Pour des systèmes où les distributions de taille de particule changent en raison du comportement du fluide, tel que désagrégation, nucléation, agglomération de gouttelettes.
Euler-Lagrange
Suit le mouvement des gouttelettes, bulles ou particules individuelles à travers des phases fluides continues pour modéliser le comportement global. Les particules occupent généralement une petite partie du volume total.
Modèle de phase discrète
Les interactions de particules sont négligées et la seconde phase dispersée occupe une fraction faible du volume (<10 %). Des modèles d’équilibres de population sont utilisés pour représenter les distributions de particules.
Interactions particule - particule non importantes ; le volume de phase dispersée est faible (<10 %) Interactions particule - particule non importantes ; le volume de phase dispersée est faible (<10 %)
Modèle de phase discrète dense
Étend le modèle de phase discrète afin de rendre compte des volumes plus élevés de la seconde phase dispersée.
Interactions particule - particule non importantes ; le volume de phase dispersée est supérieure (<30 %) Interactions particule - particule non importantes ; le volume de phase dispersée est supérieure (<30 %)
Méthode des éléments discrets Suit les particules interagissantes individuelles. Utilisé pour des flux avec une fraction de volume élevé de particules, où les interactions particule - particule sont importantes. L'interaction avec l’écoulement de fluide peut ou non être importante. Interactions particule - particule importantes Interactions particule - particule importantes
Modèles connexes et fonctionnalités
Changement de phase
Large éventail de fonctionnalités afin de modéliser la transition d'un matériel d'une phase à l'autre
- Ébullition
- Solidification et fonte
- Cavitation
- Évaporation et condensation
Pièces en mouvement
L'écoulement autour des pièces mobiles telles que les lames rotatives, les roues et les parois mobiles peut rendre le problème instable vu d'un cadre fixe. Un cadre de référence mobile simplifie le modèle en convertissant le flux autour de la partie mobile en un problème d'état stable par rapport au cadre mobile.
Glissement et maillage dynamique
Accélère et simplifie les simulations en utilisant des cadres de référence mobiles en vous permettant de déplacer les limites d'une zone de cellule par rapport aux autres limites de la zone, et d'ajuster le maillage en conséquence.
Maillage recouvrant
Simplifie et accélère les simulations qui incluent un maillage structuré autour des pièces individuelles et de l'échange de pièces, ainsi que des zones de cellules mobiles, sans avoir à recourir à un re-maillage ou lissage. Utilisation avec le modèle de VOF.
Turbulence
Une gamme des modèles de turbulence est requise pour obtenir des résultats précis pour des applications multiphasiques. Une simplification exagérée peut introduire des erreurs importantes.
Plus de 35 modèles de turbluence dans 14 familles couvrent l’éventail de problèmes de modélisation multiphasique. Les guides des meilleures pratiques et la documentation de formation ANSYS offrent un support approfondi sur la sélection et l’utilisation des modèles.
Transport d’espèces et chimie à taux fini
Mélange de modèles et transport d’espèces chimiques en décrivant la convection, la diffusion, et les sources de réaction pour chaque espèce de composant. Des réactions chimiques
simultanées multiples peuvent être modélisées, avec des réactions volumétriques se produisant dans la phase fluide et/ou sur les surfaces de paroi ou de particule, et dans la région poreuse.
 
Combustion
Modèles de combustion turbulente prémélangée, partiellement prémélangée et non prémélangée, y compris la formation de NOx, de SOx et de suie.
 
Milieux poreux
Modélise la restriction dans les écoulements provoqués par des lits en bloc, papiers- filtres, plaques perforées, répartiteurs et banques de tubes.
 
Érosion
Modèle le déplacement du matériel d'une surface de paroi en raison d’une déformation micromécanique ou fissuration de la surface de la paroi. Dans les équipements de transport de fluides (tels que turbines à gaz et hydrauliques, échangeurs thermiques, etc.), l'érosion de surface est provoquée en partie par l'impact sur les parois de l'équipement
des particules solides entraînées dans un écoulement de fluides.
 
Pulvérisation
Modélise les flux issus d’injecteurs et de buses afin de prédire la distribution de la taille et vitesse des gouttelettes. Intègre des phénomènes tels que désagrégation, collision de gouttelettes et traînée dynamique.
 
Personnalisation
Les fonctionnalités définies par l'utilisateur vous permettent de personnaliser et d’améliorer
considérablement les fonctionnalités afin de répondre à vos besoins de simulation spécifiques.
- Adapter les conditions de délimitation, les définitions des propriétés matérielles, les taux de réaction, les équations de transport et plus encore.
- Améliorer les modèles multiphasiques standards

Modèles multiphasiques Ecoulement chargé en particules Transport pneumatique Lit fluidisé  
  Ecoulement de particules discrètes dans un gaz continu. Des matériaux secs en vrac se déplacent à travers une conduite par pression d'air ou de gaz. Le gaz s’élevant à travers un lit de particules forme un mélange fluide - solide présentant des propriétés similaires à celles d’un fluide.
Séparateurs cycloniques, séparateurs à air, collecteurs de poussière, et écoulements environnementaux chargés de poussières. Transport de ciment, de grains, et de poudres métalliques. Réacteurs à lit fluidisé et lits fluidisés de circulation utilisés dans des processus chimiques et la combustion du charbon.
Séparateur cyclonique Transport pneumatique Lit fluidisé
Euler-Euler
Modèle de gouttelettes, bulles ou particules dispersées dans une phase liquide continue. Les particules dispersées agissent comme un continuum et ne sont pas suivies individuellement.
Volume de fluide (VOF)
Prédit la forme de l'interface entre les phases de fluide non miscibles.
Modèle eulérien
Modélise avec précision plusieurs phases séparées, mais interagissant néanmoins, incluant liquides, gaz ou solides dans n'importe quelle combinaison.
Lorsque des phases se mélangent et/ou les fractions de volume phase dispersée excèdent 10 % Ecoulement granulaires Ecoulement granulaires
Modèle de fluide non miscible
Étend le modèle eulérien afin de prédire directement la forme de l'interface.
Modèle de mélange
Simplifie le modèle eulérien quand la charge de la phase dispersée est petite.
Quand la charge ou le volume de particules doit être pris en compte mais que les interactions peuvent être ignorées Ecoulement homogènes
Euler-Granulaire
Utilise l’approche eulérienne afin de modéliser des particules dispersées dans un fluide continu. Le déplacement de particules de taille uniforme est modélisé à l’aide de moyennes et non individuellement.
Interactions particule - particule importantes
Modèle d'équilibre de population
Pour des systèmes où les distributions de taille de particule changent en raison du comportement du fluide, tel que désagrégation, nucléation, agglomération de gouttelettes.
Euler-Lagrange
Suit le mouvement des gouttelettes, bulles ou particules individuelles à travers des phases fluides continues pour modéliser le comportement global. Les particules occupent généralement une petite partie du volume total.
Modèle de phase discrète
Les interactions de particules sont négligées et la seconde phase dispersée occupe une fraction faible du volume (<10 %). Des modèles d’équilibres de population sont utilisés pour représenter les distributions de particules.
Interactions particule - particule non importantes ; le volume de particules est faible (<10 %)
Modèle de phase discrète dense
Étend le modèle de phase discrète afin de rendre compte des volumes plus élevés de la seconde phase dispersée.
Interactions particule - particule non importantes ; le volume de particules est supérieur (<30 %)
Méthode des éléments discrets Suit les particules interagissantes individuelles. Utilisé pour des écoulements avec une fraction de volume élevé de particules, où les interactions particule - particule sont importantes. L'interaction avec l’écoulement de fluide peut ou non être importante. Interactions particule - particule importantes
Modèles connexes et fonctionnalités
Changement de phase
Large éventail de fonctionnalités afin de modéliser la transition d'un matériel d'une phase à l'autre
- Ébullition
- Solidification et fonte
- Cavitation
- Évaporation et condensation
Pièces en mouvement
Le flux autour des pièces mobiles, telles que des aubes rotatives, roues à aubes et parois mobiles, peut présenter le problème comme à état instable lorsqu’observé depuis un cadre stationnaire. Un cadre de référence mobile simplifie le modèle en convertissant le flux autour de la partie mobile en un problème d'état stable par rapport au cadre mobile.
Glissement et maillage dynamique
Accélère et simplifie les simulations en utilisant des cadres de référence mobiles vous permettant de déplacer les limites d’une zone de cellule à d'autres limites de la zone, et d'ajuster le maillage en conséquence.
Maillage recouvrant
Simplifie et accélère les simulations incluant un maillage structuré autour de différentes pièces et permutation de pièces, ainsi que déplacement de zones de cellules, sans avoir à recourir à un re-maillage ou nivellement. Utilisation avec le modèle de VOF.
Turbulence
Une gamme des modèles de turbulence est requise pour obtenir des résultats précis pour des applications multiphasiques. Une simplification exagérée peut introduire des erreurs importantes.
Plus de 35 modèles de turbulence dans 14 familles couvrent l’éventail de problèmes de modélisation multiphasique. Les guides des meilleures pratiques et la documentation de formation ANSYS offrent un support approfondi sur la sélection et l’utilisation des modèles.
Transport d’espèces et chimie à taux fini
Mélange de modèles et transport d’espèces chimiques en décrivant la convection, la diffusion, et les sources de réaction pour chaque espèce de composant. Des réactions chimiques
simultanées multiples peuvent être modélisées, avec des réactions volumétriques se produisant dans la phase fluide et/ou sur les surfaces de paroi ou de particule, et dans la région poreuse.
 
Combustion
Modèles autant de combustion turbulente pré-mélangée, partiellement mélangée et non-prémélangée, incluant la formation de NOx, SOx et suie.
 
Milieux poreux
Modélise la restriction dans les écoulements provoqués par des lits en bloc, papiers- filtres, plaques perforées, répartiteurs et banques de tubes.
 
Érosion
Modèle le déplacement du matériel d'une surface de paroi en raison d’une déformation micromécanique ou fissuration de la surface de la paroi. Dans les équipements de transport de fluides (tels que turbines à gaz et hydrauliques, échangeurs thermiques, etc.), l'érosion de surface est provoquée en partie par l'impact sur les parois de l'équipement
des particules solides entraînées dans un écoulement de fluides.
 
Pulvérisation
Modélise les flux issus d’injecteurs et de buses afin de prédire la distribution de la taille et vitesse des gouttelettes. Intègre des phénomènes tels que désagrégation, collision de gouttelettes et traînée dynamique.
 
Personnalisation
Les fonctionnalités définies par l'utilisateur vous permettent de personnaliser et d’améliorer
considérablement les fonctionnalités afin de répondre à vos besoins de simulation spécifiques.
- Adapter les conditions de délimitation, les définitions des propriétés matérielles, les taux de réaction, les équations de transport et plus encore.
- Améliorer les modèles multiphasiques standards

Modèles multiphasiques Flux de boue Sédimentation    
  Mouvement d’un liquide transportant des particules solides éparses. Les particules suspendues se détachent du fluide et se fixent sur une barrière.
Transport de boue, hydrotransport et traitement des minéraux. Traitement des minéraux et des déchets.
Coulée de ciment Sédimentation
Euler-Euler
Modèle de gouttelettes, bulles ou particules dispersées dans une phase liquide continue. Les particules dispersées agissent comme un continuum et ne sont pas suivies individuellement.
Volume de fluide (VOF)
Prédit la forme de l'interface entre les phases de fluide non miscibles.
Modèle eulérien
Modélise avec précision plusieurs phases séparées, mais interagissant néanmoins, incluant liquides, gaz ou solides dans n'importe quelle combinaison.
Modèle de fluide non miscible
Étend le modèle eulérien afin de prédire directement la forme de l'interface.
Modèle de mélange
Simplifie le modèle eulérien quand la charge de la phase dispersée est petite.
Euler-Granulaire
Utilise l’approche eulérienne afin de modéliser des particules dispersées dans un fluide continu. Le déplacement de particules de taille uniforme est modélisé à l’aide de moyennes et non individuellement.
Interactions particule - particule importantes
Modèle d'équilibre de population
Pour des systèmes où les distributions de taille de particule changent en raison du comportement du fluide, tel que désagrégation, nucléation, agglomération de gouttelettes.
Euler-Lagrange
Suit le mouvement des gouttelettes, bulles ou particules individuelles à travers des phases fluides continues pour modéliser le comportement global. Les particules occupent généralement une petite partie du volume total.
Modèle de phase discrète
Les interactions de particules sont négligées et la seconde phase dispersée occupe une fraction faible du volume (<10 %). Des modèles d’équilibres démographiques sont utilisés pour représenter les répartitions de particules.
Modèle de phase discrète dense
Étend le modèle de phase discrète afin de rendre compte des volumes plus élevés de la seconde phase dispersée.
Méthode des éléments discrets Suit les particules interagissantes individuelles. Utilisé pour des flux avec une fraction de volume élevé de particules, où les interactions particule - particule sont importantes. L'interaction avec l’écoulement de fluide peut ou peut ne pas être importante.
Modèles connexes et fonctionnalités
Changement de phase
Large éventail de fonctionnalités afin de modéliser la transition d'un matériel d'une phase à l'autre
- Ébullition
- Solidification et fonte
- Cavitation
- Évaporation et condensation
Pièces en mouvement
Le flux autour des pièces mobiles, telles que des aubes rotatives, roues à aubes et parois mobiles, peut présenter le problème comme à état instable lorsqu’observé depuis un cadre stationnaire. Un cadre de référence mobile simplifie le modèle en convertissant le flux autour de la partie mobile en un problème d'état stable par rapport au cadre mobile.
Glissement et maillage dynamique
Accélère et simplifie les simulations en utilisant des cadres de référence mobiles vous permettant de déplacer les limites d’une zone de cellule à d'autres limites de la zone, et d'ajuster le maillage en conséquence.
Maillage recouvrant
Simplifie et accélère les simulations incluant un maillage structuré autour de différentes pièces et permutation de pièces, ainsi que déplacement de zones de cellules, sans avoir à recourir à un re-maillage ou nivellement. Utilisation avec le modèle de VOF.
Turbulence
Une gamme des modèles de turbulence est requise pour obtenir des résultats précis pour des applications multiphasiques. Une simplification exagérée peut introduire des erreurs importantes.
Plus de 35 modèles de turbulence dans 14 familles couvrent l’éventail de problèmes de modélisation multiphasique. Les guides des meilleures pratiques et la documentation de formation ANSYS offrent un support approfondi sur la sélection et l’utilisation des modèles.
Transport d’espèces et chimie à taux fini
Mélange de modèles et transport d’espèces chimiques en décrivant la convection, la diffusion, et les sources de réaction pour chaque espèce de composant. Des réactions chimiques
simultanées multiples peuvent être modélisées, avec des réactions volumétriques se produisant dans la phase fluide et/ou sur les surfaces de paroi ou de particule, et dans la région poreuse.
 
Combustion
Modèles autant de combustion turbulente pré-mélangée, partiellement mélangée et non-prémélangée, incluant la formation de NOx, SOx et suie.
 
Milieux poreux
Modélise la restriction dans les écoulements provoqués par des lits en bloc, papiers- filtres, plaques perforées, répartiteurs et banques de tubes.
 
Érosion
Modèle le déplacement du matériel d'une surface de paroi en raison d’une déformation micromécanique ou fissuration de la surface de la paroi. Dans les équipements de transport de fluides (tels que turbines à gaz et hydrauliques, échangeurs thermiques, etc.), l'érosion de surface est provoquée en partie par l'impact sur les parois de l'équipement
des particules solides entraînées dans un écoulement de fluides.
 
Pulvérisation
Modélise les flux issus d’injecteurs et de buses afin de prédire la distribution de la taille et vitesse des gouttelettes. Intègre des phénomènes tels que désagrégation, collision de gouttelettes et traînée dynamique.
 
Personnalisation
Les fonctionnalités définies par l'utilisateur vous permettent de personnaliser et d’améliorer
considérablement les fonctionnalités afin de répondre à vos besoins de simulation spécifiques.
- Adapter les conditions de délimitation, les définitions des propriétés matérielles, les taux de réaction, les équations de transport et plus encore.
- Améliorer les modèles multiphasiques standards

Modèles multiphasiques Flux de particules   Flux en trois phases    
  Flux de particules interactives en cas d’interaction négligeable avec un gaz ou du liquide environnant.   Gaz, liquide et solide associés à tout régime de flux.
Convoyeurs, trémies, remplissage.   Puits profond, évaporateur, séparateur gaz/huile/eau, lit fluidisé à deux phases avec catalyseurs solides.
Convoyeur   Séparateur de flux multiphasiques
Euler-Euler
Modèle de gouttelettes, bulles ou particules dispersées dans une phase liquide continue. Les particules dispersées agissent comme un continuum et ne sont pas suivies individuellement.
Volume de fluide (VOF)
Prédit la forme de l'interface entre les phases de fluide non miscibles.
  Choisissez le modèle le mieux adapté aux aspects du flux les plus intéressants. La précision ne sera pas aussi élevée pour les flux impliquant un seul régime d’écoulement puisque le modèle que vous utilisez sera valide uniquement pour la partie du flux que vous modélisez. Des fonctions définies par l’utilisateur sont disponibles pour personnaliser et développer les capacités.
Modèle eulérien
Modélise avec précision plusieurs phases séparées, mais interagissant néanmoins, incluant liquides, gaz ou solides dans n'importe quelle combinaison.
Modèle de fluide non miscible
Étend le modèle eulérien afin de prédire directement la forme de l'interface.
 
Modèle de combinaison
Simplifie le modèle eulérien quand la charge de la phase dispersée est petite.
Euler-Granulaire
Utilise l’approche eulérienne afin de modéliser des particules dispersées dans un fluide continu. Le déplacement de particules de taille uniforme est modélisé à l’aide de moyennes et non individuellement.
Modèle d'équilibre de population
Pour des systèmes où les distributions de taille de particule changent en raison du comportement du fluide, tel que désagrégation, nucléation, agglomération de gouttelettes.
Euler-Lagrange
Suit le mouvement des gouttelettes, bulles ou particules individuelles à travers des phases fluides continues pour modéliser le comportement global. Les particules occupent généralement une petite partie du volume total.
Modèle de phase discrète
Les interactions de particules sont négligées et la seconde phase dispersée occupe une fraction faible du volume (<10 %). Des modèles d’équilibres démographiques sont utilisés pour représenter les répartitions de particules.
Modèle de phase discrète dense
Étend le modèle de phase discrète afin de rendre compte des volumes plus élevés de la seconde phase dispersée.
Méthode des éléments discrets Suit les particules interagissantes individuelles. Utilisé pour des flux avec une fraction de volume élevé de particules, où les interactions particule - particule sont importantes. L'interaction avec l’écoulement de fluide peut ou peut ne pas être importante.
Modèles connexes et fonctionnalités
Changement de phase
Large éventail de fonctionnalités afin de modéliser la transition d'un matériel d'une phase à l'autre
- Ébullition
- Solidification et fonte
- Cavitation
- Évaporation et condensation
Pièces en mouvement
Le flux autour des pièces mobiles, telles que des aubes rotatives, roues à aubes et parois mobiles, peut présenter le problème comme à état instable lorsqu’observé depuis un cadre stationnaire. Un cadre de référence mobile simplifie le modèle en convertissant le flux autour de la partie mobile en un problème d'état stable par rapport au cadre mobile.
Glissement et maillage dynamique
Accélère et simplifie les simulations en utilisant des cadres de référence mobiles vous permettant de déplacer les limites d’une zone de cellule à d'autres limites de la zone, et d'ajuster le maillage en conséquence.
Maillage recouvrant
Simplifie et accélère les simulations incluant un maillage structuré autour de différentes pièces et permutation de pièces, ainsi que déplacement de zones de cellules, sans avoir à recourir à un re-maillage ou nivellement. Utilisation avec le modèle de VOF.
Turbulence
Une gamme des modèles de turbulence est requise pour obtenir des résultats précis pour des applications multiphasiques. Une simplification exagérée peut introduire des erreurs importantes.
Plus de 35 modèles de turbulence dans 14 familles couvrent l’éventail de problèmes de modélisation multiphasique. Les guides des meilleures pratiques et la documentation de formation ANSYS offrent un support approfondi sur la sélection et l’utilisation des modèles.
Transport d’espèces et chimie à taux fini
Mélange de modèles et transport d’espèces chimiques en décrivant la convection, la diffusion, et les sources de réaction pour chaque espèce de composant. Des réactions chimiques
simultanées multiples peuvent être modélisées, avec des réactions volumétriques se produisant dans la phase fluide et/ou sur les surfaces de paroi ou de particule, et dans la région poreuse.
 
Combustion
Modèles autant de combustion turbulente pré-mélangée, partiellement mélangée et non-prémélangée, incluant la formation de NOx, SOx et suie.
 
Milieux poreux
Modélise la restriction dans les écoulements provoqués par des lits en bloc, papiers- filtres, plaques perforées, répartiteurs et banques de tubes.
 
Érosion
Modèle le déplacement du matériel d'une surface de paroi en raison d’une déformation micromécanique ou fissuration de la surface de la paroi. Dans les équipements de transport de fluides (tels que turbines à gaz et hydrauliques, échangeurs thermiques, etc.), l'érosion de surface est provoquée en partie par l'impact sur les parois de l'équipement
des particules solides entraînées dans un écoulement de fluides.
 
Pulvérisation
Modélise les flux issus d’injecteurs et de buses afin de prédire la distribution de la taille et vitesse des gouttelettes. Intègre des phénomènes tels que désagrégation, collision de gouttelettes et traînée dynamique.
 
Personnalisation
Les fonctionnalités définies par l'utilisateur vous permettent de personnaliser et d’améliorer
considérablement les fonctionnalités afin de répondre à vos besoins de simulation spécifiques.
- Adapter les conditions de délimitation, les définitions des propriétés matérielles, les taux de réaction, les équations de transport et plus encore.
- Améliorer les modèles multiphasiques standards